Une belle revanche

A TOULOUSE, à MONTELIMAR ou à SAINT GENIS POUILLY, encore une fois les tireurs vêtus de turquoise sont partout, ce week-end du 13-14 décembre 2014.

Ce n’est pas qu’une impression, les tireurs Bourguésans sont de plus en plus actifs au delà de la scène départementale.

En plus des anciens licenciés comme Léa, Alexandre, Yoran, et Quentin, les arrivés récentes de Guy, Antoine et Perine ont étoffé le groupe de nos compétiteurs.

A TOULOUSE, honneur aux dames, et notre ravissante Léa n’a pas démérité dans ce circuit national où 141 adversaires se dressaient devant elle. Vaincue en tableau de 32, Léa se classe 26ème sur 142 !

Les garçons étaient 215, et pour Quentin pas d’exploit mais une grosse déception, il se fait sortir dans les tout premiers et termine 209ème… A ses côtés Alexandre et Yoran pouvaient quand à eux espérer faire un bon résultat. Malheureusement Alexandre en difficulté en ce début de saison ne réussit même pas à se qualifier pour le deuxième jour et termine 141ème. Yoran est donc le seul rescapé chez les garçons, mais au milieu des tireurs juniors, notre jeune cadet perd en tableau de 128 pour se classer 71ème. Première contre performance cette année pour notre champion, quelques semaines après sa sublime seconde place en coupe d’Europe. Espérons pour lui que cet échec ne diminue pas la confiance en lui qu’il a engrangé au cours des derniers mois, un accident peut très bien arriver, même aux meilleurs, donc même à Yoran!

Plus proche de nous, à MONTELIMAR Guy et Antoine étaient en tenus eux aussi. Deux semaines après sa première compétition d’escrime, Guy n’a pas eu peur de se frotter au gratin de sa catégorie, et dans ce circuit National V3, les débuts sont une nouvelle fois difficile. Classé 38ème à l’issue des poules, il affronte le 27ème et dans un match ou l’issu semblait écrite d’avance, Guy se surpasse, et réalise un match spectaculaire où il sort vainqueur d’une petite touche, victoire 10-9! Au tour suivant, malgré une motivation exceptionnelle, notre débutant trouva ses limites face à un adversaire extrêmement plus expérimenté ne laissant aucune chance à Guy, qui s’incline 10-3. Guy finit 32ème. Quelques pistes plus loin Antoine démarre bien mieux sa compétition en vétéran 1. 7ème à l’issue des poules, le finaliste malheureux de la dernière compétition départementale senior est exempt du premier tour. En tableau de 32 il s’impose sur le même score que Guy 10-9, mais contrairement à son partenaire d’entrainement, Antoine était théoriquement le favori. Le tour suivant sera le dernier, malmené, il s’incline 10-5 et prend la 11ème tout de même!

Pour finir, Perine, oui encore elle, est toujours là, encore un week-end de compétition pour elle, cette fois du côté de SAINT GENIS POUILLY. Troisième lors du dernier rassemblement des tireuses de la zone, cette médaille de bronze aussi belle soit elle, lui avait laissé un léger sentiment de déception. Perfectionniste, elle était bien décider à réaliser une meilleure performance, et tout commença lors des poules. Il était indispensable pour la jeune bourguésane de réaliser un sans faute pour se placer correctement avant d’aborder le tableau éliminatoire. 5 victoires en 5 matchs, 25 touches données pour 12 concédées, la prestation semble quasi-parfaite! Mais dans les autres poules ses concurrentes ont fait des merveilles également, et c’est seulement avec un indice supérieur d’une touche face à 2 de ses rivales les plus proches que Perine prend la première place du classement provisoire. Exemptée du premier tour, elle démarre en tableau de 32, qu’elle passe sans mal 10-5. Les tours s’enchaînent, les victoires aussi, 10-5, 10-2, et notre petite brune se qualifie pour la demi-finale. Mais une place sur le podium n’est pas l’objectif qu’elle s’est fixée, et elle balaye son opposante 10-6, s’offrant une finale de rêve contre Elodie GARNERIE, son ancienne partenaire d’entrainement qui l’avait sortie lors la dernière demi-finale de ligue. Face à cette redoutable adversaire, pas de place à l’à peu près, il faut être extrêmement rigoureux et concentré. C’est ce que réalise Perine, toujours légèrement menée mais jamais décrochée, les deux amis sont au coude à coude. La tension est immense et c’est Elodie qui craque, elle prend deux touches coup sur coup qui mettent Perine en excellente posture. A 9-7, Perine est en position de force et elle le sait, attendant patiemment le moment opportun. La touche double qui suit, délivra notre championne qui pu savourer sa victoire et prendre ainsi sa revanche face à une autre exceptionnelle escrimeuse. Félicitations Perine!10830803_10204745867505212_6462078406311409843_o

 

 

Laisser un commentaire