Une histoire de finales

Malorie, Ingrid, Sylvie, Perine, Léa, Yoran, Guy, Antoine et Adrien, étaient de sortie ce week-end, mais pas tous au même endroit.

A CHABEUIL, Perine DEKNUYT est, encore une fois, sur les pistes. Toujours sur sa lancée des ses derniers excellents résultats, elle se présente comme l’une des favorites de cette compétition départementale. Sans forcer son talent, elle déjoue les pièges qui lui sont tendus en poule et réalise un sans faute, 5 matchs, 5 victoires. Avec 25 touches données et seulement 12 concédées elle prend la seconde place du classement intermédiaire.1441470_10204646420499099_1602914930489235532_n En tableau éliminatoire, l’aptitude à s’exprimer, épée à la main, de la jeune minime est impressionnante et la montée en puissance de cette talentueuse compétitrice ne laisse personne douter de sa victoire à venir. 10-5 en quart de finale, 10-4 en demi… Perine est en feu, et malheureusement pour son opposante en finale, rien ne peut désormais plus l’arrêter. 10-2 en finale, Perine monte sur la plus haute marche du podium.

Un peu plus tard c’est au tour des adultes de s’équiper, et nos jeunes compétitrices, Ingrid PRADAL, et les sœurs Malorie et Sylvie FAURE sont au rendez-vous à quelques pistes des garçons, Guy DUCHATEAU-HACHE, Antoine DEUDON et Adrien SEMAILLE.

10352404_10204646423299169_3477366300321941947_nHonneur aux dames, et dans la poule n°1, Ingrid réalise un bon début de compétition, avec 3 victoires et une défaite 5-4. Elle passe tout prêt du sans faute. Pour les sœurs c’est plus difficiles, pour l’une comme pour l’autre, qui ne s’octroient qu’une seule victoire. Proche dans la vie, Sylvie et Malorie le sont également au classement intermédiaire terminant respectivement 14 et 15ème, quand de son côté Ingrid se classe 5ème.

Pour Sylvie et Malorie, le classement final sera la même, mais pas pour Ingrid bien décidée à rappeler à tout le monde, que malgré sa dernière compétition ratée, elle est tout de même vice-champion départementale vétéran 1. En tableau de 16, elle s’offre une victoire 15-9 contre Delphine PAYEN, la Romanaise qui ne l’oublions pas, avait éliminé l’an passé, notre championne Léa VASSEUR aux finales départementales. Après cette belle victoire, Ingrid prend confiance, et lui permet de se défaire de son opposante en quart de finale, 15-12. 10689459_10152875881629518_6968799371782024891_nDans le dernier carré, de redoutables compétitrices bien plus expérimentées que notre Bourguésane sont présentes. La tâche s’annonce difficile, mais aucune fille ne fait peur à Ingrid. Face à l’une des favorites de la compétition, elle réussit le match parfait et s’impose de peu 15-13, lui offrant le privilège de regoutter à une saveur qu’elle connait déjà, celle de participer à une finale. Seconde finale en trois compétitions, l’exploit est de taille mais pas assez pour la valeureuse compétitrice. Sa finale perdu d’une touche l’an passé lui a laissé un gout amer et elle est bien décidée à s’imposer aujourd’hui. La finale commence, Ingrid est menée mais reste dans le coup, l’écart ne se creuse pas, jusqu’à arriver à 14-13… Malheureusement les deux lumières se misent à briller ensemble, réécrivant l’histoire une nouvelle fois en défaveur de la Bourguésanne. Seconde pour une minuscule touche pleine de regrets.

Chez les garçons, c’est la première compétition pour Antoine avec le club de Bourg, et pour Guy, c’est sa première tout court! Les poules débutent et l’apprentissage pour Guy se fait dans la douleur, 0 victoire mais une détermination encourageante. Antoine de son côté aurait pu réaliser d’excellentes poules, mais il s’incline 2 fois sur le même score 5-4 et s’impose à trois reprises. Pour le vainqueur de la dernière compétition départementale, Adrien, sa défaite 5-2 n’entache pas son statut de favori au milieu de ses 4 victoires.

Adrien est 6ème, Antoine 8ème et Guy 24ème avant d’aborder le tableau éliminatoire. Guy voit sa compétition s’arrêter au premier tour, il termine 24ème. Chacun d’un coté du tableau, nos deux autres Bourguésans peuvent rêver d’une finale 100% BSA, mais la route est longue et les adversaires nombreux. En tableau de 16, Adrien et Antoine sont opposés tout les deux à des Romanais sur-motivés, sous le regard de Marc SEGUIN (ROMANS), un des instigateurs de la rivalité amicale entre Romanais et Bourguésans! Les matchs sont accrochés et pour notre plus grand plaisir, ce sont nos escrimeurs qui l’emportent. 10696379_10204646423739180_7812387679449234010_nEn quart de finale, c’est la même chose, Adrien se balade et Antoine s’impose, le tableau se resserre et le rêve d’une finale 100% BSA commence à devenir de plus en plus envisageable. En demi Antoine s’impose 15-12, et Adrien fait de même sur quasiment le même score, 15-11. La finale rêvée est là, mais il faut encore définir qui montera sur la plus haute marche du podium, Antoine, le nouveau Bourguésan ou Adrien, le squatteur de 1er places départementales…

Ce ne sera pas ce 29 novembre 2014 où Adrien s’inclinera, le Maître d’Armes poursuit sa série de victoire (15-9).10846433_753085194765713_6352446434666431573_n

A quelques dizaines de kilomètres plus au nord, à LYON, Léa VASSEUR  est elle aussi en tenue pour croiser le fer, pour une compétition de zone universitaire. Au terme d’une compétition difficile et relevée, notre champion a pris la 3ème place!

En continuant un peu plus au nord de LYON, à CHALONS exactement, le dernier Bourguésan en compétition ce week-end est Yoran VASSEUR. Le plus performant Bourguésan de ses dernières années nous a gratifié d’une performance exceptionnelle et inédite.

En circuit européen, au milieu de la crème des crèmes des épéistes, Yoran a fait preuve d’une immense maturité pour laisser éclater son talent aux yeux de tous. Je vous passe le couplet sur les poules, Yoran en est devenu un expert comme vous le savez, sa 10ème place avant d’aborder le tableau est anecdotique. Exempté du tableau de 128, il déroule, tableau de 64, tableau de 32, tableau de 16… Il ne reste qu’une poignée de tireur, et vous l’auriez compris, le niveau proposé est impressionnant, tout comme l’est l’attitude exemplaire du Bourguésan depuis le début de la compétition. Qualifié pour les quarts grâce à une victoire 15-14, il continue avec une victoire 15-13. Les scores sont serrés et Yoran commence à ressentir la fatigue. En demi-finale, en puisant au plus profond de ses ressources physiques, il parvient magistralement à s’ouvrir les portes de sa première finale européenne en venant à bout de son adversaire 15-12. Éreinté il ne tient malheureusement pas le coup en finale et termine sa plus belle journée d’escrimeur sur une défaite 15-9 avant, quelques minutes plus tard de monter sur la seconde marche la plus haute d’Europe. 544962_10152882977890816_1063174956897557017_n

L’histoire de l’enfant prodige, est bien loin d’avoir trouvé son épilogue, deux nouvelles compétitions internationales, l’attendent.

Félicitations à tous nos compétiteurs, nos médaillés et tout particulièrement à Yoran qui a fait brillé nos couleurs quasiment au sommet de l’Europe !!!

10259769_10204646426339245_8781646225239151994_n

Laisser un commentaire