C’est un beau ROMANS, c’est une belle histoire!

Après la moisson de médaille des jeunes pousses, au tour des vieux briscards de montrer de quoi ils sont capables. Adrien SEMAILLE et François CONDAMINES sont là comme à leur habitude et ils sont accompagné de Jérôme PAULETTO, le tout jeune vétéran première année!

Il y a foule à ANNONAY ce dimanche 6 avril 2014 pour contester la suprématie d’Adrien SEMAILLE déjà triple champion en titre de cette compétition.

Les poules sont une sinécure pour le triple champion, 5 victoires 0 défaite, et une première place au classement intermédiaire. Derrière c’est plus délicat pour François qui après 3 victoires doit concéder 2 défaites, alors que dans le même temps, Jérôme obtient 2 victoires pour 3 défaites. Ironie du sort les 2 compères se classent respectivement 12 et 21 ème, ce qui leur offre une opposition directe lors du tableau de 32…
1277564_10203952540280742_2859404701710315611_o

Les railleries fusent avant la confrontation. La plus grosse rivalité interne au club lors des entraînements s’exporte en compétition officielle, et là, pas de revanche, il n’y aura qu’un seul vainqueur, l’autre sera contraint de se rhabiller. Les 2 protagonistes le savent et contrairement aux « show-matchs » que certains ont eu l’occasion de voir à la salle, celui-ci est fermé. A tel point qu’aucun ne semble pouvoir prendre l’ascendant. Après 6 touches double consécutives, François parvient à prendre un maigre avantage. A la première pause, François ne possède que 2 touches d’avance. La pression monte d’un cran lors de la reprise, et l’atmosphère est suffocante. Mais l’expérience de François eu raison de la fougueux de Jérôme qui géra d’une main de « double-maître » la fin de la rencontre, avant de s’imposer. Aucune effusion de joie à l’issue, éliminer un partenaire d’entrainement n’a rien de jouissif, et malgré sa défaite Jérôme encouragea celui qui l’a surclassé le tour suivant.

De son coté Adrien s’impose face à Boris WINGERTER.

2 Bourguésans en tableau de 16, et début de l’estocade Romanaise face à Adrien. Premier Romanais a se mettre sur la route de notre Maître d’Armes, Maxime BROCVIELLE. Mais il faut plus qu’un junior pour faire chuter Adrien qui s’impose et se qualifie pour les quarts de finale.10250786_288120304679882_1702922405_n

Pour François les choses se compliquent nettement, il se retrouve opposé au Maître d’Armes de MONTELIMAR, Clément AUMAGE. Que faire fasse à un Maître de la discipline? Les moyens les plus farfelues sont envisagés : prières, magie noire, invocations ou même faire appel aux mages…

Les débuts de match est serré, Clément parvient à prendre un léger avantage mais François reste au contact. A la pause, égalité parfaite, 10 partout !!! Il ne reste plus que 5 touches à François pour réaliser l’exploit, et à la reprise le ton monte, les esprits s’échauffent, le match est sous haute tension. L’arbitre vit un calvaire, et le match se finit tant bien que mal, voyant François s’imposer 15-11.

Toujours 2 Bourguésans en quart de finale, trop selon ROMANS! 2 rencontres Romano-Bourguésanes se préparent. Adrien SEMAILLE – Pierre FANTIN d’un côté, François CONDAMINES – Pierre BROCVIELLE de l’autre. Les 2 tireurs a sortir leur épingle du jeu sont Adrien SEMAILLE et Pierre BROCVIELLE.

Début de mission presque réussi pour ROMANS qui parvient à éliminer un  Bourguésan, c’est donc Pierre BROCVIELLE qui va tenter en demi-finale d’annihiler la suprématie de Maître SEMAILLE. Mais ce dernier ne l’entend pas de cette oreille et pour la 5ème année consécutive Adrien est présent en finale.10169056_288120258013220_958901389_n

Le dernier a faire barrage à Adrien est MAZOYER Mael (VIENNE), et après avoir posé des problèmes au champion, il finit par s’incliner 15-13, permettant à Adrien d’obtenir son 4ème sacre consécutif à ANNONAY.

Félicitation à nos trois tireurs pour leurs parcours individuel.

C’est au tour de la compétition par équipe.10249045_288120268013219_1115958704_n

L’équipe Bourguésane est composée des trois tireurs présent. Double tenant du titre, ils sont bien décider à garder leur titre. Et tout commence pour le mieux, ils passent les tableaux de 16 et les quarts de finales sans forcer le talent. Mais en demi-finale leur suffisance leur coûte cher dès les 2 premiers relais, mené 10-2 le match semble d’ores et déjà perdu. Malgré un léger sursaut d’orgueil, les Bourguésans subissent leur première défaite ici depuis plus de 3 ans. Face à MONTELIMAR en petite finale, l’esprit n’y ai plus, l’amertume est si forte que les Montiliens s’imposent face à une équipe insipide.

Bravo à toutes les équipes qui ont affronté les Bourguésans, notamment à celle qui les ont battu. Félicitations à l’équipe de ROMANS qui s’impose dans une finale exceptionnellement sans BOURG-SAINT-ANDEOL. Savourez mais prenez garde, on ne va vous laisser le trophée qu’une seule année !!!

Laisser un commentaire